21 juin 2016

Zoom sur la télémédecine

Par

La télémédecine est « une forme de pratique médicale à distance qui utilise les technologies et des réseaux basés sur la télécommunication », qui vise à renforcer l’innovation et à valoriser la santé numérique dans le but d’améliorer la qualité des soins. De quoi s’agit-il exactement ?

Zoom sur la télémédecine

Zoom sur la télémédecine

La télémédecine est née en 1989 au CHU de Toulouse et repose sur la communication d’informations à distance par câble, onde radio, fibre optique ou wifi.

Les actes et secteurs concernés

Globalement, la santé numérique concerne trois secteurs :
– les services commerciaux (télé-conseil, e-learning…),
– les outils (application mobile, dossier médical numérisé…),
– les services utilisés par les professionnels de santé (transmission de résultats de laboratoire…).
Elle concerne également toutes les pratiques réalisées grâce à des smartphones ou des tablettes, puisque des applications permettent le recueil de données transmises ensuite au médecin.

Cinq actes sont réalisables :
la téléconsultation,
– la télé-expertise,
– la télésurveillance,
– la téléassistance,
– la régulation médicale, dans le cas du Samu par exemple.

Le cadre

À tout moment, les droits du patient et la confidentialité doivent être respectés, l’identification sécurisée grâce à des mots de passe et toutes les informations doivent être consignées dans le dossier médical. Les médecins se disent favorables au développement de ces pratiques. Quant aux Français, 67 % pensent que la e-santé est une opportunité pour la qualité des soins.

Un nécessaire développement

Le développement de la télémédecine a été indispensable en raison de l’augmentation du nombre de maladies chroniques et de la volonté de réduire les coûts d’hospitalisation et de transport des malades. L’informatisation des structures de santé et le développement du dossier médical partagé l’ont rendu possible. La numérisation des informations et l’usage d’outils dits « dématérialisés », comme la carte vitale ou le dossier pharmaceutique, ont été essentiels.
Il a été démontré que les soins à toute la population, même isolée sont de meilleure qualité tout en gérant au mieux les dépenses de santé.

Quels bénéfices ?

Les bénéfices pour le patient sont une meilleure prise en charge par l’accès rapide à des consultations spécialisées. Le suivi médical est amélioré, la détection des complications plus précoce. Enfin, les professionnels peuvent mieux collaborer entre eux.
La télémédecine présente quelques limites, par exemple quand le patient doit être présent à la consultation parce que le contact humain, l’échange direct et la discussion sont indispensables.

Conclusion

Le marché de la e-santé est évalué à 6 milliards de dollars dans le monde et plus de 100 000 applications mobiles existent. Depuis 10 ans, la télémédecine a montré son efficacité pour la plus grande satisfaction des professionnels de santé et des patients. Une évolution est en marche.

Laisser un commentaire