26 mai 2015

La réforme des collèges

Par

On ne compte plus les différentes réformes intervenues à tous les niveaux à l’Éducation nationale. Pour la rentrée 2016, la réforme concerne les collèges. Faisons un état des lieux de l’organisation actuelle des études au collège et des principaux points de la réforme.

reforme college

Le collège aujourd’hui

L’organisation des 4 années de collège est composée de trois cycles :
Le cycle d’adaptation (classe de 6e) a pour objectif d’affermir les acquis fondamentaux de l’école élémentaire et d’initier les élèves aux disciplines et méthodes propres à l’enseignement secondaire.
Le cycle central (classe de 5e et de 4e) permet aux élèves d’approfondir et d’élargir leurs savoirs et savoir-faire ; des parcours pédagogiques diversifiés peuvent y être organisés. En 5e, les élèves peuvent débuter l’apprentissage du latin et en 4e, tous les élèves commencent une deuxième langue vivante étrangère.
Le cycle d’orientation (classe de 3e) complète les acquisitions des élèves et les met en mesure d’accéder aux formations générales, technologiques ou professionnelles qui font suite au collège. Tous les élèves accomplissent une séquence d’observation en milieu professionnel d’une semaine maximum.

Les principales difficultés du collège

Il ne contribue pas à rendre plus égalitaire notre société. Même si de plus en plus d’élèves réussissent le brevet des collèges, premier diplôme qu’un jeune obtient, ses chances d’obtenir plus tard le baccalauréat ou un diplôme de l’enseignement supérieur ne sont pas les mêmes selon la catégorie sociale dont il est issu. Un enfant d’ouvrier ou d’employé a deux fois moins de chances d’avoir le bac (35 % par rapport à 77 %) ou d’obtenir un diplôme post-baccalauréat (31 % par rapport à 62 %).
L’absentéisme est également un sujet d’interrogation : il est de 2,8 % en 2013-14 au collège. Faible en période de rentrée (septembre-octobre), il augmente en fin d’année (à compter d’avril). Cet absentéisme des élèves entraîne 5, 1 % de perte de temps d‘enseignement pour les élèves absents.

La réforme mise en œuvre à la rentrée 2016

Le Conseil supérieur de l’éducation vient d’adopter le texte sur la refondation du collège :
Renforcement de l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques, à travers un nouveau socle et des programmes pensés pour garantir la maîtrise du français, des mathématiques, de l’histoire. De nouvelles pratiques pédagogiques, à travers des enseignements pluridisciplinaires, permettront aux élèves de mieux s’approprier les connaissances.
Prise en compte des spécificités de chaque élève pour permettre à chacun de réussir : accompagnement personnalisé de 3 h en 6e et d’au moins une heure en 5e, 4e, 3e. Par ailleurs, des heures sont prévues pour le travail en groupe à effectif réduit et des interventions conjointes de plusieurs enseignants.
Acquisition de nouvelles compétences adaptées au monde actuel : l’apprentissage de la 2e langue vivante démarre dès la 5e (et non plus seulement en 4e).

Conclusion

Cette réforme est destinée à faire du collège un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté, une communauté où l’expérience individuelle et l’activité collective sont privilégiées.

Laisser un commentaire