9 décembre 2014

L’appel à projets « Entre les lignes » contre l’illettrisme

Par

Chaque année depuis 7 ans, la Fondation SNCF lance un appel à projets en vue de développer des dispositifs innovants pour lutter contre l’illettrisme. Les projets présentés en décembre dernier peuvent concerner soit la petite enfance, soit les années collèges.

illetrisme

L’illettrisme en France

En France, 7 % des 18-65 ans sont illettrés, soit 2,5 millions de personnes selon l’INSEE. Ces personnes ont fréquenté les bancs d’école, mais sont souvent entrés très tôt dans la vie active. C’était par exemple le cas de Gérard Louviot, auteur du livre Orphelin des mots. Ce Breton de 46 ans, ancien ouvrier, sait lire depuis dix ans. Selon son témoignage « ne pas savoir lire, c’est comme ne pas savoir respirer. C’est se battre pour se frayer un chemin, ruser, contourner, encaisser moqueries et vexations. Une souffrance inimaginable ». Il lève le voile sur un mal dont souffre de trop nombreuses personnes.

Un label

En 2013, l’illettrisme reçoit le label de grande cause nationale. Cette avancée permet d’ouvrir les débats, de taire les moqueries et de concrètement réfléchir à des dispositifs adaptés pour accompagner les personnes vers un apprentissage de la lecture et de l’écriture dans les meilleures conditions.

« Entre les lignes »

En partenariat avec l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, la fondation SNCF lance son 7e appel à projets « Entre les lignes ». L’objectif est d’encourager les initiatives associatives contribuant à l’accès aux savoirs de base ou à leur consolidation. Les candidats peuvent proposer deux catégories de projets :

  • – soit à destination de la petite enfance, dans l’optique de donner le « goût des mots » aux plus jeunes et d’impliquer les familles,
  • – soit à destination des collégiens, afin de consolider leur apprentissage.

Des jurys d’experts se réunissent ensuite dans chaque région, une fois tous les projets collectés, pour désigner les lauréats.

fondation sncf illetrisme

Les projets d’anciens lauréats

Voici quelques exemples de dispositifs mis en place après avoir été retenus :

  • – Avenir Enfance mobilise 150 enfants d’un quartier défavorisé de Lille pour la création d’un livre CD avec la participation des parents et des habitants.
  • – Des animations lecture dans les salles d’attente de la Protection maternelle et infantile, c’est le projet de l’École des parents et des Éducateurs de la Loire, qui va faire vibrer les 3 000 enfants reçus en consultation.
  • – Pour donner confiance à 22 ados porteurs de trouble du langage oral et écrit, la Preuve par Neuf-Radio escapades les invite à écrire, lire et enregistrer des chroniques radiophoniques sur des sujets d’actualité.
  • – Choisir une pièce de théâtre et écrire sa mise en scène, c’est le projet de l’association Rencontres ici et là, qui mobilise 130 ados d’un quartier ZUS d’Aubervilliers.

Les prochains lauréats et leurs belles initiatives seront rendus publics en février !

Laisser un commentaire