11 octobre 2016

Les crèches d’entreprises ont le vent en poupe

Par

Quand les deux parents d’un enfant de moins de 3 ans exercent une activité professionnelle, se pose la question de la garde. Une des solutions est de le placer en crèche.

creche

1 – Les crèches

Une crèche est un lieu d’accueil collectif destiné aux enfants en âge préscolaire, dès l’âge de 3 mois. Il s’agit d’un lieu permettant à l’enfant de découvrir la vie en collectivité et dont l’équipe d’encadrement et d’animation s’appuie sur un projet éducatif.
L’équipe éducative est composée d’un directeur, d’éducateurs de jeunes enfants, d’une puéricultrice, d’auxiliaires de puériculture et de l’équipe technique.
La crèche s’appuie sur un projet d’établissement avec 3 volets : social, éducatif, pédagogique.
La France est un pays avec un système social de grande qualité ; les parents estiment qu’ils ont « droit » à une place en crèche. Mais les places sont insuffisantes face à une natalité forte (800000 naissances/an en France).Donc les places sont attribuées en fonction des ressources des parents. Certaines catégories sociales (moyennes, élevées) ne rentrent pas dans ces critères, surtout dans les grandes villes où la demande est forte. Le nombre de crèches privées ou de crèches parentales est donc en expansion.

2 – Les crèches d’entreprises ou inter-entreprises

Certaines entreprises mettent en place une crèche d’entreprise. Les personnels concernés n’ont donc pas le souci de rechercher une solution de garde. Ils gagnent aussi beaucoup de temps en déposant puis en récupérant leur enfant sur le lieu même de leur activité professionnelle, avec une plus grande flexibilité des horaires d’accueil pour répondre aux contraintes professionnelles.
Les crèches d’entreprises sont soumises au respect de la même réglementation que les crèches collectives de quartier et font l’objet préalablement à leur ouverture d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile.
Quand la crèche d’entreprise est gérée par la caisse d’allocations familiales, la participation financière tient compte d’un barème qui est le même sur tout le territoire. S’il s’agit d’un autre gestionnaire, la participation est calculée selon des modalités propres à chaque gestionnaire.

La France est un des pays d’Europe où le nombre de femmes qui travaillent en dehors de leur domicile est le plus important. C’est aussi le pays qui dispose d’un des systèmes les plus efficaces en matière d’accueil des enfants. La crèche est un de ces modes d’accueil où les enfants apprennent en particulier la vie sociale au contact des autres enfants et des adultes qui s’occupent d’eux.

Laisser un commentaire