14 février 2011

Zoom sur les aides pour financer sa formation sanitaire ou sociale

Par Violaine Descroix

Les premiers concours d’entrée en école ont débuté. L’occasion pour nous de revenir sur les aides que les lauréats des concours pourront obtenir pour suivre leur formation dans le secteur sanitaire et social…

Le coût d’une formation dépend à la fois du diplôme présenté, du nombre d’années de formation en école et du statut de l’organisme de formation.

Les formations du secteur sanitaire et social sont généralement soutenues, sur un rythme hebdomadaire de 30 à 35h auxquelles s’ajoutent les stages et les rédactions de mémoire. Elles sont donc peu compatibles avec le suivi, à côté, d’un travail rémunérateur.

Entrer en formation nécessite d’avoir bien pris en compte son coût. Cette question est d’ailleurs souvent posée, à l’oral, par les jurys de concours qui tiennent à sélectionner les personnes ayant envisagé l’organisation matérielle, pratique et financière inhérente à leur projet de formation et qui pourront donc aller jusqu’au bout de leur parcours.

Les bourses de scolarité

Depuis la loi de décentralisation du 13 août 2004 ; les conseils régionaux doivent participer à la prise en charge de ces formations. Ainsi, par exemple, le Conseil régional d’Ile-de-France accorde 6 000 bourses à des étudiants du secteur sanitaire et social dont les ressources familiales ou personnelles sont insuffisantes (pour plus d’informations : https://fss.iledefrance.fr/fss/.

Des allocations d’études peuvent aussi être délivrées par les établissements de santé publique ou privés en contrepartie d’un engagement de servir dans celui-ci après l’obtention du diplôme. Certaines écoles elles-mêmes proposent parfois des bourses aux étudiants.

Les salariés

Les salariés peuvent faire l’objet d’un accord avec leur employeur. La prise en charge de la formation peut alors faire l’objet d’une prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue (sur le plan de formation de l’entreprise).

S’ils répondent aux conditions nécessaires pour l’octroi d’aides à la formation dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF), et sur autorisation d’absence de leur employeur, ils peuvent aussi solliciter l’aide du Fongecif (un par région) ou l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé, selon les branches professionnels). Ces deux organismes sont susceptibles de prendre en charge la rémunération du salarié parti en formation, le coût de sa formation, les frais de transports, les frais d’hébergement…

Les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent aussi profiter des services de Pôle emploi pour le financement de leur formation grâce au dispositif « aide individuelle à la formation » (AIF) créé en avril 2010 (pour plus d’informations : http://www.pole-emploi.fr/candidat/l-aide-individuelle-a-la-formation-@/suarticle.jspz?id=34780.
L’AIF dans un cadre appelé « Réussite concours » permet d’obtenir un soutien financier, après réussite d’un concours, pour entrer dans une école du domaine sanitaire et social.

Les montants délivrés sont étudiés au cas par cas par les directeurs d’agence, selon les autres aides déjà délivrées par les conseils régionaux, généraux, toute autre collectivité publique ou encore l’OPCA (Organisme paritaire collecteurs agréés).

L’AIF doit être demandé 15 jours, au plus tard, avant l’entrée en formation par l’intéressé(e) auprès de son Pôle emploi. L’AIF demandé doit être en cohérence avec le parcours de formation validé dans le projet professionnel du demandeur d’emploi.

Lorsque l’octroi de cette aide est validé, une convention est signée entre l’organisme de formation, le demandeur et l’agence Pôle emploi qui devient le débiteur de l’organisme de formation. L’aide est alors versée annuellement, sur un maximum de trois ans (pour les formations se déroulant sur plusieurs années). Elle peut être prolongée en cas de redoublement d’une année de formation.

Le demandeur d’emploi a alors le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bénéficie en conséquence d’une protection sociale sur les accidents du travail et maladies professionnelles. Il a aussi droit alors à l’attribution des aides aux frais associés à la formation (AFAF) et à la rémunération de formation Pôle emploi (RFPE).

Alors n’attendez-plus ! Se former pour devenir un professionnel du secteur sanitaire et social c’est à la fois bénéficier d’un soutien en formation et s’assurer d’un débouché professionnel !

Vous avez bénéficié d’une aide ou travaillez dans l’une des structures de financement mentionnées dans cet article ? Partagez votre expérience…

13 réponses à “Zoom sur les aides pour financer sa formation sanitaire ou sociale”

  1. Sonia dit :

    Bonjour

    Je decouvre ce blog en faisant une recherche sur l’AIF, blog fort interessant !!

    J’ai une question à poser si vous pouvez m’y repondre :), j’ai une allocation de fin de formation qui m’a eté attribuee par le Pole Emploi pour la fin de ma formation. Cependant la somme a chuté, j’ai perdu pres de 400,00 € je ne sais pas si cest normal.
    Je me retrouve avec l’equivalent d’un RSA, puis je cumuler une petite activité type « job etudiant » et l’allocation de fin d’etudes ?

    Merci par avance !!!

    Sonia

  2. Rull dit :

    Bonjour,

    Je viens de réussir mon oral d’aide soignante et je suis 15ème sur 101 candidats en liste complémentaire. Je travaille dans une mapad depuis plus d’un an mais j’ai 6 ans d’expérience dans le secteur sanitaire et sociale.On est le 9 juin et je n’ai pas de financement, j’ai 48 ans et je ne veux en aucun cas rater cette oportunité qui s’offre à moi.
    Au secour, ou puis je me dirigé, qu’elle organisme acceptera de m’aider.J’ai besoins que l’on me finance m’a formation qui est d’ un coût de 4600 euros et d’une aide chaque mois qui me permettra de vivre pendant 10 mois.
    Merci d’avance pour d’éventuelles conseils, je compte sur vous pour me répondre.
    Laurette

    • L'équipe du Cours Minerve dit :

      Bonjour Laurette, tout d’abord félicitations pour votre oral, votre motivation et ce beau projet ! Puisque celui-ci rentre dans une démarche de qualification, de développement de vos compétences, avez-vous essayé de vous tourner vers votre MAPAD ? Peut-être a-t-elle un Plan de Formation qui vous permettrait de bénéficier d’une aide (NB : elle se peut se faire financer par son OPCA) ? Sinon essayez de voir si vous pouvez bénéficier d’un CIF (Congé Individuel de Formation) ? Quoi qu’il en soit je vous invite à consulter cette page : La formation des salariés : principes généraux sur le site du Ministère du Travail pour avoir des informations plus détaillées sur les différentes possibilités de financement auxquelles vous pouvez avoir accès. Bonne chance et tenez-nous informés !

  3. choukri dit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en BPGEPS. Ma formation est fiancée par pole emploi car je suis au RSA. J’aimerais savoir si je peux cumuler RSA+AFAF+RFPE?

    Cordialement,

    Choukri

    • L'équipe du Cours Minerve dit :

      Bonjour, je ne peux que vous conseiller de vous adresser à Pôle Emploi, puisque toutes ces aides sont proposées par cet organisme et qu’il est le seul habilité à vous répondre à ce sujet. Merci pour votre compréhension et bonne continuation pour votre BP JEPS !

  4. chekania dit :

    Bonjour je viens de m’inscrire au cours minerve j’aimerais savoir quel sont les démarche a faire pour la demande de la bourse ?

    • L'équipe du Cours Minerve dit :

      Bonjour Chekania,

      Tout d’abord bienvenue au Cours Minerve ! Notre équipe est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions via votre Espace élève ou au 01 53 33 02 02.
      Concernant la bourse, vous pouvez faire une demande d’aide une fois votre concours d’entrée en école obtenu. Celle-ci ne concerne en effet que les écoles sanitaire et sociale post-concours (école d’infirmière, d’aide-soignante, d’auxiliaire de puériculture…). Les préparations aux concours d’entrée n’ouvrent pas droit à la bourse. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur https://fss.iledefrance.fr/fss/.

      A bientôt,

      L’équipe du Cours Minerve

  5. Afua dit :

    Je viens de réussir mon concours d’entrée en en ifsi pour la rentrée de fevrier 2015 et je ne sais pas comment faire en tant que demandeur d’emploi pour le financement de la formation.
    Merci de m’ informer si vous savez comment dois je monter mon dossier de financement et vers qui je dois m’orienter.

    • L'équipe de l'école dit :

      Bonjour,

      Tout d’abord, félicitations pour votre concours !
      Afin d’éviter de vous donner des informations erronées (le Cours Minerve est une école après tout 😉 ), je vous conseille de vous adresser directement à votre conseiller(ère) Pôle Emploi. Il ou elle sera le(la) plus à même de vous répondre. Vous pouvez également vous rapprocher de l’administration de l’IFSI que vous allez intégrer à la rentrée 2015.

      Bonne continuation dans vos études !

      L’équipe du Cours Minerve

  6. via dit :

    Bonjour
    J’aimerai savoir si il existe des aides pour le cap
    Petite enfance.
    Dans l attende
    Cdlt

  7. Emilie dit :

    Bonjour à vous tous.

    Je suis les cours minerve depuis 2 ans et cela est ma dernière année de CAP petite enfance. J’ai actuellement 18 ans et j’habite dans le nord de la France, j’aimerais savoir si j’ai le droit aux bourses, je regarde un peu partout et essaye de me renseigner, mais cours minerve n’affiche pas plus de renseignement… Et j’aimerais savoir, vu que cela est très urgent.. J’espere avoir une réponse le plus rapidement possible.
    Merci d’avance pour vos réponses
    Cordialement.

    Emilie.

    • L'équipe de l'école dit :

      Bonjour Emilie,
      pour toutes informations sur la formation et vos droits durant la formation, n’hésitez pas à contacter votre conseiller pédagogique. Il vous renseignera sur les démarches possibles.
      Cordialement,
      L’équipe du Cours Minerve.

Laisser un commentaire