21 octobre 2014

Conseil méthodologique du mois : comment argumenter

Par Violaine Descroix

Argumenter signifie trouver des arguments pour défendre un point de vue et tâcher d’être convaincant envers les personnes qui vous lisent ou vous écoutent. Lors de vos épreuves, vous devrez argumenter : questionnaires, textes, sujets/questions. Comment procéder ?

Comment argumenter dans un devoir ?

Quatre étapes-clés !

Voici les étapes majeures de l’argumentation, que vous devez maîtriser pour présenter vos épreuves, tant orales qu’écrites :

  • 1re étape : dégager la problématique, c’est-à-dire la ou les questions que l’on se pose.
  • 2e étape : trouver des arguments, des exemples, pour présenter votre point de vue et répondre aux questions dégagées, qu’il faut écrire au brouillon, telles qu’elles vous viennent. Attention : un argument n’est pas une opinion (« Je trouve que… Je pense que… »), mais un fait prouvé, indiscutable, ce qui est différent d’un avis.
  • 3e étape : présenter vos arguments de façon claire à vos interlocuteurs en les regroupant par thèmes et en les ordonnant de façon logique sous forme d’un plan.
  • 4e étape : rédiger les parties de votre plan : introduction, conclusion et développement (le corps de l’argumentation).

Astuce…

Le meilleur argument est fait d’éléments incontestables, d’exemples qui renforcent, de chiffres, de dates, issus de sources sures : utilisez vos connaissances, votre culture générale acquise par l’étude de vos livrets, de la revue Minerve Actualités, par la lecture ou l’écoute des médias…

Outils rédactionnels

Argumenter, c’est également exprimer vos arguments. Voici quelques outils rédactionnels :

  • – Des amorces pour commencer une phrase ou un paragraphe : premièrement, pour commencer, tout d’abord, en premier lieu…
  • – Des mots de liaison pour « lier » deux parties de phrase, de paragraphe ou deux idées : deuxièmement, ensuite, pour aller plus loin, dans un deuxième temps…
  • – Les expressions qui permettent de conclure : pour finir, pour conclure, enfin, en conclusion, en dernier lieu, finalement…

À présent, entraînez-vous !

Laisser un commentaire